Différence séquence T2 et Flair IRM?

Discussion dans 'Espace de Discussion (Radiologie, Médecine)' démarrée par clemence, 27 Mai 2012.

  1. clemence

    clemence New Member

    Bonjour,
    J'aimerais savoir, en ce qui concerne l'IRM, quelle est la différence fondamentale entre une séquence T2 et une séquence Flair? Peut on se passer d'une séquence T2 si on effectue la séquence Flair? Et dernière question: quel est le but de la séquence Flair en pratique courante?

    Cordialement
     
  2. etudiant

    etudiant Member

    Re : Différence séquence T2 et Flair IRM?

    Les séquences T2 et FLAIR sont construits différemment et ne donnent pas les mêmes informations.

    En T2, les lésions sont le plus souvent hyperintenses tout comme la graisse et l’eau. La séquence T2 (ou des dérivés T2 Fat sat) est utilisée à peu près partout dans le corps.

    Le FLAIR est une séquence d’inversion récupération dans laquelle le signal de l’eau est nul. Cette séquence est surtout utilisée pour l’étude du cerveau. En FLAIR, les lésions sont le plus souvent hyperintenses alors que l’eau/le liquide céphalorachidien (sillon, ventricule) est hypointense.
    Quelques exemples d’utilisation.
    Les lésions près des sillons ou des ventricules latéraux sont le plus souvent mieux détectables avec le FLAIR qu’avec une T2. Cette séquence est particulièrement utilisée dans l’étude de la sclérose en plaque.
    Les lésions d’ischémie sont détectées beaucoup plus précocement avec le FLAIR qu’avec le T2. L’utilisation de toutes ces séquences permet de dater les lésions d'ischémie.
    Le FLAIR permet de détecter les hémorragies sous arachnoïdiennes

    En principe dans le cérébral on fait le T2 et le FLAIR dans le même plan.
    :eek:
    Sur le site info-radiologie.ch, il est indiqué différemment. De routine, c’est un sagittal FLAIR (au cas où SEP) et un coronal T2. Pour les épilepsies, c’est un coronal T2 et un FLAIR.
    Voici l’argument qui m’a été donné : les demandes d’examen sont rarement remplies correctement et les patients répondent : "" j’ai demandé une IRM pour…". Alors, vaut mieux se couvrir... :)
    A+
     

Partager cette page