IRM cerveau

Discussion dans 'Espace de Discussion (Radiologie, Médecine)' démarrée par alain, 7 Avril 2016.

  1. alain

    alain New Member

    Bonjour,
    Ayant séjourné proche d'antennes relais qui émettais vers l'appartement que j'occupais, petite a petit je n'arrivai plus a dormir et j'ai vu que ma compagne qui y habitait avait des troubles de longue date (sommeil, digestion, migraines). on a déménager et au moins les sommeil et la digestion allait mieux. J'étais donc méfiant lorsqu'on ma prescrit un IRM du cerveau suite a un léger acouphène sans vertiges associé, suite a des soirées musicale trop forte, je n'étais pas pour faire une IRM alors qu'a 99,9% de chance c’était juste un traumatisme sonore. Cependant je n'ai pas oser aller a l'encontre du diagnostic d'un médecin et j'ai été a cet IRM. J'ai eu des troubles nerveux et de la vision peut après l'IRM, la j'ai encore des migraines, . Bien entendu cet IRM n'a rien montrer, il était normal. Pour moi il est clair qu'un IRM du cerveau ce n'est pas en soit bon, il faut que ce soit vraiment motiver. On peut douter que la connaissance soit suffisante aujourd'hui pour connaître vraiment les effets négatifs et les quantifiés (probablement et je l'espère certains symptômes vont s'estomper, comme le mal de tête). Quand on veut en parler les médecins sont souvent agressifs, ils ne veulent pas prendre en compte cette dimension car ce serait compliquer pour eux a gérer avec les malades, quand aux revues il peut y avoir des conflits d'intérêt, donc ils résumes en disant "ca fait rien, ya pas d'effets secondaire", "quel age avez vous, vous etes vieux, c'est normal", "vous faites une fixation" etc
    Bien sur les IRM sont un progrès dans certains cas, mais je pense qu'on ne doit pas les prescrire pour rien.
    J'avoue ce n'est pas vraiment une question, mais je lirais les réponses.
     
    Pouceli aime votre message.

Partager cette page