Mammographie normale. Echographie suspecte. Biopsie normale. Contradiction medecins

Discussion dans 'Espace de Discussion (Radiologie, Médecine)' démarrée par ludivine, 6 Juin 2014.

  1. ludivine

    ludivine New Member

    Je viens de passer une mammographie de dépistage que le radiologue me dit normale. A l’échographie ce même radiologue voit une lésion et me fait convoquer pour une biopsie. Un autre radiologue effectue la biopsie sous échographie (pas sous mammographie) et dit que le résultat de la biopsie au microscope est normale. Le médecin traitant dit que le 1er radiologue veut une IRM, le 2ème veut rien tandis que le gynécologue veut une opération chirurgicale. Ca fait 3 semaines que je réfléchis et me demande si je dois faire quelque chose. Expliquer moi toutes ces contradictions.
     
  2. fxs

    fxs Administrator Membre de l'équipe

    Re : Mammographie normale. Echographie suspecte. Biopsie normale. Contradiction medec

    Bonjour,

    La mammographie utilise les rayons X. L’échographie emploie les ondes sonores. Ces deux techniques voient les choses d’une manière différente, donnent des informations différentes.

    A la mammographie, lorsque les seins sont denses, une lésion bénigne ou maligne peut ne pas être visible. Ce cas de figure est bien connu des médecins. L’examen mammographique est alors complété par une échographie. L’échographie peut trouver des lésions non visibles à la mammographie. Il n’y a pas de contradiction et les lésions visualisées à l'échographie existent bien.

    Le radiologue ne peut affirmer la nature de la lésion. Seul, l’examen au microscope des cellules de la lésion permet de dire si la lésion est bénigne ou maligne.
    La lésion n’est visible qu’en échographie. La biopsie est facile à réaliser sous échographie (en général, vu la taille des aiguilles, on devrait plutôt parler de microbiopsie). Les microbiopsies du sein sont réalisés le plus souvent sous échographie.

    Les biopsies sous « mammographie » sont réservées aux lésions qui ne sont pas visibles en échographie ou aux foyers de microcalcifications suspectes.

    Dans l’immense majorité des cas, la microbiopsie permet de dire si la lésion est bénigne ou maligne.

    D'une manière générale, il faut toujours s’assurer qu’il existe une certaine cohérence entre les résultats de l’examen microscopique de la lésion et les images radiologiques.

    Deux situations sont problématiques:
    1) les problèmes d'échantillonage de la microbiopsie
    Il peut arriver qu’il existe des problèmes d’échantillonage des cellules de la lésion lors de la réalisation de la micropbiopsie et celle-ci doit être refaite (l’aiguille est par exemple en bordure de lésion et l’examen microscopique n’est pas suffisamment conclusif, le matériel n'est pas suffisant,etc.).
    2) le résultat « tissu normal du sein »
    Lorsqu’une lésion solide est réellement visible à l’échographie, le résultat « tissu normal du sein » est sujet à caution (puisque l’on voit une lésion, c’est qu’il y a quelque chose! - que ce soit bénin ou malin. La conclusion de l'examen microscopique devrait correspondre à celle d'une lésion -bénigne ou maligne.). Le résultat « tissu normal du sein » n’est pas cohérent avec ce que voit le radiologue à l’échographie. Il existe une contradiction qu’il faut lever et les investigations doivent être poursuivies. Dit d’une autre manière, ce résultat de la biopsie peut être faussement rassurant et on ne peut pas s’arrêter là comme ça.

    Pour votre cas personnel et la suite des investigations, il faut se référer à vos médecins qui, eux seuls, ont vu le dossier d'imagerie.

    @+
     

Partager cette page